Pandore

T’as plus envie, De faire semblant

De faire avec, ou de faire sans

De faire aller, De faire comme si,

Ne plus te taire.

T’en as assez de laisser faire

Rester assise, comme si souvent,

Les bras croisés, Les bras ballants

Dans le silence assourdissant.

 

Il se pourrait qu’un jour tu oses

Ouvrir la boite de Pandore

T’échapper de ta maison close

Et faire face à ce qu’il en sort

 

La peur de dire, ce qu’on t’a pris

Les regards lourds, et leur mépris

Quand ils diront, à qui la faute

Quand il faudra

être à nouveau,  souillée, salie

Trouver les mots, tromper l’oubli

Sentir la honte,  en toi, grandir

Te submerger, tout engloutir.

 

Il se pourrait qu’un jour tu oses

Ouvrir la boite de Pandore

T’échapper de ta maison close

Et faire face à ce qu’il en sort

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now